Vous êtes ici : Accueil > Nos savoir-faire > Fait main

Fait main

Le FAIT MAIN est au coeur de l’histoire et des engagements de la Rue des consuls, car Rajaâ Bel Mahrez (fondatrice et directrice artistique de l'enseigne) a reçu l’artisanat marocain en héritage de ses deux grands pères.

Nos partenaires sont des ateliers à taille humaine respectueux de la dignité de leurs artisans et désireux de satisfaire les amoureux de la matière noble et du geste pur.

 

 

« DAAR DRAZ » -« la Maison du Tissage » en arabe :

Le mouvement de la canette est un geste spirituel et le métier à tisser un chapelet… Le soufisme vient du mot arabe « sofa » - « la laine ». Il est vrai que le geste est apaisant et que le mouvement de l’étoffe qui se profile a quelque chose de réconfortant.
Ajouter à cela la noblesse de la matière et le sens de la couleur… Tout est dit.

Nous présentons nos propres collections de tissage et pouvons également élaborer des créations avec l’empreinte de vos envies.

 

 

Le nom « Maroc » a inspiré le terme « MAROQUINERIE » en référence aux tanneries de ce pays. Fez et Marrakech sont les plus connues. Mais au Maroc, « maroquinier » se dit « El Kharazine »…, c’est à s’y perdre.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les métiers du cuir ont un lien privilégié avec l'empire chérifien. Que l’univers du cheval et de la sellerie continue à tirer le métier vers le haut.

La Rue des consuls allie sa créativité à ces savoir-faire pour vous proposer des collections d'objets alliant unicité et qualité.

 

 

« DAR FAKHARA » - « la Maison de la Poterie » en arabe : Le grand-père paternel de Rajaâ Bel Mahrez était un « maalem » (« maître » en arabe) en la matière.

Les objets ne sont pas que décoratifs, beaucoup d’ustensiles de cuisine marocain sortent de ces fours : tajine, plat, couscoussier, … Au sein de Rue des consuls, nous avons le souci de créer des objets alliant l’esthétique à l’utilité.
« J’aime le beau et l’utile, et plus encore le beau dans l’utile. » Andrée Putman

 

 

Ils nous l’ont demandé...